Direction des Œuvres universitaires de Tiaret : L’actuel et l’ancien directeurs sous contrôle judiciaire/Réflexion Réflexion
 

Direction des Œuvres universitaires de Tiaret : L’actuel et l’ancien directeurs sous contrôle judiciaire

Abdelkader Benrebiha January 13, 2021, 2:14 pm Tiaret

Direction des Œuvres universitaires

Le magistrat-instructeur, près le tribunal de Tiaret ,et à  une heure tardive a ordonné la mise sous contrôle judiciaire, de l'actuel directeur des œuvres universitaires ainsi que son prédécesseur et certains cadres de la direction des œuvres universitaires, retenant contre eux les griefs de dilapidation de deniers public, procédures contraires à la règlementation des marches publics, relatives à l'approvisionnement des différentes résidences universitaires, apprend-on auprès de sources généralement bien informées.

Nos sources ajoutent qu'une enquête a été ouverte, suite à une lettre anonyme étant  parvenue aux services de la police judiciaire relevant de la brigade économique et financière qui ont  auditionné tous les intervenants sur cette affaire. Dans le même contexte, l'on apprend que l'actuel directeur des œuvres universitaires s'est déplacé vers l'office national des œuvres universitaires et a présenté à la direction générale des clarifications et des éclaircissements sur le dossier qui fait l’objet d'enquête. Saisi par nos soins, il dira: "L'affaire concerne un projet d'avenant datant de 2018 lequel, en normes légales doit être étudié par une commission externe composée du contrôle financier, des services de commerce ceux du trésor public. La commission d'ouverture des plis n'a aucun lien avec cette commission désignée et cela, est régi par un décret présidentiel. L'actuel directeur des œuvres universitaires, nous a informés que le projet d'avenant est relatif au lot de viande rouge fraiche, lequel est composé de 2  types de viande, à savoir : l'ovin et le bovin, pour une enveloppe totale de 10 milliards. Cependant, il y'a eu une diminution de viande de veau, estimée financièrement à 7 milliards de cts et une augmentation de viande de veau, estimée à 7 milliards de centimes .Ce transfert qui a ciblé la diminution et l'augmentation au sein du lot N°1,a été étudié en commission externe , le comme stipule la règlementation et il n'est pas des prérogatives de la commission d'ouverture des plis, relevant de la direction des œuvres universitaires ,nous confirme l'actuel D.O.U. Selon des sources responsables, seule la commission externe des marchés publics est habilitée à étudier ce projet d'avenant et aussi les motifs d'avenant or la commission des plis, s'est "entachée" de ce dysfonctionnement pouvant engendrer des conséquences critiques sur la gestion de  l’approvisionnement des résidences universitaires.


January 13, 2021, 2:14 pm