EL-ANÇOR (ORAN) : Rassemblement de citoyens pour réclamer la libération de la plage ‘’Katalan’’/Réflexion Réflexion
 

EL-ANÇOR (ORAN) : Rassemblement de citoyens pour réclamer la libération de la plage ‘’Katalan’’

Medjadji Habib June 26, 2021, 12:54 pm ORAN

EL-ANÇOR (ORAN)

 Des dizaines de familles en compagnie des membres de la société civile de la municipalité balnéaire d'El-Ançor, se sont regroupés hier matin devant l'entrée de la plage ‘’Rabea’’ ex-Katalan, appartement à la commune d'El-Ançor et qui fait l'objet de convoitise par un exploitant d'un complexe touristique, pour ne pas citer de nom, qui l’a transformée en une plage privée dont l’accès est payant, bien que cette plage n'a jamais fait de concession par la municipalité d'El-Ançor. 

Les protestataires ont réclamé haut et fort la récupération de la plage ‘’Katalan’’, qui depuis l'époque coloniale, a été tout le temps le lieu préféré des familles résidentes de la commune d'El-Ançor.  Le représentant des membres de la société civile de la commune d'El Ançor, Ansri Mrah, a tenu à préciser devant la presse qui était présente sur les lieux, que des correspondances, dont des copies nous ont été remises, dûment signées par les différents acteurs, notamment les présidents des associations caritatives, en compagnie des membres de la société civile et des notables, ont été adressées à l'ensemble des autorités compétentes de la wilaya d'Oran, au président de l'APC d'El-Ançor, au chef de la daïra de Ain Turck et au wali d'Oran, pour intervenir dans les meilleurs délais, en vue de la récupération de cette plage conformément à la réglementation en vigueur. Sachant bien que la concession des plages sont régissent par des clauses du cahier des charges qui stipule que les futures concessionnaires des plages sont tenus de respecter les clauses du cahier des charges, notamment l’accès gratuit à la plage, l’entrée à cette plage coute le prix fort de 1500 Da la personne et qui dit mieux, bien que la loi garantit l’accès libre gratuit avec un espace pour les familles qui ont leur propre équipement sur la plage dont parasols et chaises, mais ceux-là ne trouvent pas actuellement où les placer, sauf s’ils veulent se mettre à 100 mètres du rivage tant que toutes les places du bord de mer sont squattées par les différents exploitants des hôtels, situés en bord de mer en compagnie des jeunes qui s’installent dès mai, nous a avoué un membre de la société civile. En attendant la réaction du chef de la daïra de Ain Turck qui est attendu sur place pour calmer les esprits et prendre les mesures nécessaires qui s'imposent pour remettre les choses au clair, afin que les familles résidentes dans cette commune côtière retrouvent leur épanouissement en accédant librement à leur plage préférée de tous les temps, à savoir la belle plage ‘’Katalan’’. Il est à souligner qu'en parallèle, des jeunes volontaires ont procédé au nettoyage de la plage mitoyenne en guise de protestation, mais aussi pour préserver de la faune et la flore.

"


June 26, 2021, 12:54 pm