ENTRE LES LIGNES : Le nouveau gouvernement dévoile sa couleur /Réflexion Réflexion
 

ENTRE LES LIGNES : Le nouveau gouvernement dévoile sa couleur

Belkacem July 9, 2021, 3:01 pm ENTRE LES LIGNES

ENTRE LES LIGNES

La nomination du nouveau gouvernement, une occasion pour remettre le pays sur les rails du développement. Il est grand temps d’en finir avec la politique ancienne qui a enfanté une gestion chaotique et redresser la situation et aller en avant, en optant pour un gouvernement technocrate composé d'experts que de politiques, capable de  donner des réponses à la question économique et sociale que traverse le pays et  faire face à une série de défis locaux, sociaux et économiques, et autres extérieurs, notamment, le dossier libyen.

Mercredi 7 juillet, le président Abdelmadjid Tebboune a dévoilé la composition de l’équipe gouvernementale, avec un changement surtout des portefeuilles sensibles, telles que les affaires étrangères, la justice, l’Education, donnant une grande importance aux finances en chargeant personnellement le premier ministre Aïmène Benabderahmane, un technocrate du ministère des finances.

A la grande surprise de tous, le retour l’ex-diplomate Ramtane Lamamra, le maestro de la politique extérieure pour chapeauter le ministère des affaires étrangères, un choix exceptionnel pour redorer le blason, réhabiliter la politique étrangère algérienne et mettre en avant le rôle de l’Algérie pour la résolution des conflits et la promotion de la paix et la sécurité dans les pays voisins.

La nomination du premier président de la Cour suprême, Abderrachid Tebbi, un homme de longue expérience de sagesse et de crédibilité, dans le poste de ministre de la justice et garde des sceaux à la place de Belkacem Zeghmati,  verse dans la politique de l’apaisement et le perfectionnement du système judiciaire.

S’agissant de la situation sanitaire, le président Tebboune a préféré reconduire Abderrahmane Benbouzid dans son poste de ministre de la santé, afin d’assurer la continuité du programme de la lutte contre la covid -19, qui a été géré avec succès et a relevé la bonne gestion du secteur sanitaire sous le gouvernement précédent et qui a pu éviter au pays le danger. Il n’est pas possible de changer une équipe gagnante pour bien préserver la santé des citoyens.

Ainsi, la nouvelle équipe gouvernementale est composée de 34 ministres, dont quatre femmes. Dix-sept ministres ont été reconduits, dont ceux de l’intérieur, de la santé, du commerce et de l’énergie, l'Enseignement supérieur, la Communication, l'agriculture, les Ressources en eau, la Solidarité nationale, les Affaires religieuses et les relations avec le Parlement. Dix-sept autres nouveaux visages issus des formations politiques et autres d’indépendants ont fait leur entrée dans le nouveau gouvernement pour Infuser un sang neuf à l’équipe d’AïmèneBenabderahmane.


July 9, 2021, 3:01 pm