ORAN : Le projet d'une piscine semi-olympique à l’arrêt depuis 07 années/Réflexion Réflexion
 

ORAN : Le projet d'une piscine semi-olympique à l’arrêt depuis 07 années

Medjadji Habib July 10, 2021, 3:26 pm ORAN

Le projet d'une piscine semi-olympique

Les piscines et salles de sport et de loisirs au sein de la wilaya d’Oran font cruellement défaut, au grand dam des jeunes Oranais et les parents qui cherchent parfois à inscrire leurs enfants,  mais l’absence de lieux adéquats, gâche cette envie, surtout avec la vaste opération de réhabilitation des infrastructures relevant de la direction de la jeunesse et des sports (DJS). 

 

Parmi les lieux les plus sollicités, les piscines, notamment à l'image de celle de la daïra de Ain Turck  pour un montant de 12 milliards de centimes  est abondonné depuis plusieurs années. Initialement prévue avant les Jeux méditerranéens de 2022, la réception du projet de la piscine semi-olympique d'Ain El Türck est toujours à l'arrêt, et ce  malgré les incessants appels des habitants, le chantier n'a toujours pas été relancé, et cela dure depuis plus de sept années. Les jeunes athlètes spécialisés en natation sont contraints de  se déplacer chaque jour à Boutlélis daïra limitrophe pour s’entrainer suite à leur programme du biquotidien, du fait que le projet de l’unique piscine de la daïra d’Ain El Türck est à l’abandon et à l’arrêt depuis 2014. Ils  devront attendre encore beaucoup de temps,  pour voir enfin, peut-être, car ce n'est pas évident, leur rêve se réaliser à travers l'ouverture de la piscine municipale semi-olympique  d'Ain El Türck. Toujours dans le même cadre d'idée, d'autres  piscines semi olympique sont désormais inaccessibles, en travaux, réservées aux clubs professionnels et aux associations, ou tout simplement fermées après des années d’abandon. Une situation que les services de la commune d’Oran songent améliorer, en lançant cette année, le projet de réalisation de 4 piscines semi-olympiques qui seront équipées et mises à la disposition des jeunes. Ces piscines seront réalisées dans des quartiers populaires dont nos sources de l’APC n’ont pas dévoilé les noms. Dans le même cadre, des salles de sport sont en cours de réalisation dans plusieurs endroits de la ville, pour permettre aux jeunes de s’entrainer et passer un moment de loisir à des prix raisonnables et beaucoup moins chers que ceux proposés par les salles de sport privées qui proposent des prix hebdomadaires et mensuels élevés. Ces projets seront un apport de taille pour les caisses de l’APC qui cherche à diversifier ses revenus financiers et atténuer la crise qui secoue la commune depuis des années, à cause justement du manque des ressources de l’argent. Ces infrastructures devront donner un nouvel élan à la natation dans la capitale de l’Ouest du pays en net déclin ces dernières années.

"


July 10, 2021, 3:26 pm