BENBOUZID AFFIRME : La situation épidémiologique en Algérie s’améliore/Réflexion Réflexion
 

BENBOUZID AFFIRME : La situation épidémiologique en Algérie s’améliore

Ismain August 22, 2021, 12:13 pm BENBOUZID AFFIRME

Abderrahmane Benbouzid

Le ministre de la Santé, Abderrahmane Benbouzid a révélé que la situation épidémiologique s’améliore, et que la courbe des infections baisse. Cependant, souligne le ministre, la prudence et le respect des mesures préventives s’imposent « car l’épidémie est toujours parmi nous ».

Dans une déclaration à santé news-dz, Benbouzid a déclaré que « l’Algérie a pu contourner la première et la deuxième vague de la pandémie de Coronavirus en admettant des patients dans les hôpitaux et les hôtels, afin de limiter la propagation du virus ». En revanche, ajoute le ministre de la santé: « La troisième vague, début juillet, s’est rapidement propagée et grand nombre de patients avaient besoin d’oxygène ». « Le variant Delta constituait 91% des infections en Algérie et qui affecte le système respiratoire » dit-il, ce qui a augmenté la demande sur l’oxygène. « Cette affaire a créé un problème dans la distribution de cette substance vitale car le ministère de la Santé ne produit pas d’oxygène, mais plutôt le ministère de l’Industrie et cette quantité qui arrivait est distribuée directement, mais la demande sur l’oxygène a beaucoup augmenté car le nombre d’infections par le variant Delta était dans une courbe ascendante ». D’après Abderrahmane Benbouzid, le pic a été enregistré, le 29 juillet, lorsque le nombre d’infections ce jour-là a atteint près de 2000 cas, et le nombre de cas contaminés dans les hôpitaux a atteint 16 000 cas, une grande pression, notamment à Alger, Tizi Ouzou et Sétif, où le nombre de décès dus à l’oxygène et aux complications ont également augmenté. Le ministre a ajouté que « le problème avait été surmonté et que la courbe des infections a commencé à baisser lentement de 100 cas par jour à 200 par jour, et les choses ont commencé à s’améliorer quelque peu ». « Le nombre de patients hospitalisés a également diminué, leur nombre atteignait 2500 patients dans la capitale et 1900 patients à Tizi Ouzou, portant le nombre total de patients à travers le pays à 13 500 patients à ce jour », a –t-il expliqué. Le ministre de la santé a expliqué que son secteur a apporté des milliers de générateurs d’oxygène et les a distribué dans les établissements hospitaliers samedi dernier. « En raison de la pression, des hôtels ont été ouverts, dont l’hôtel Mazafran, qui était équipé de tous les moyens, à savoir les générateurs d’oxygène, ainsi qu’une clinique privée dans l’Est du pays pour un volontaire afin d’absorber la terrible pression enregistrée ». En ce qui concerne l’opération de vaccination, le premier responsable du secteur de la santé a souligné que l’Algérie a été l’un des premiers pays à engager le processus, et aujourd’hui les résultats de la vaccination portent leurs fruits, « car les symptômes ne sont pas dangereux ». Il a ajouté que plus de 70% de personnes vaccinées ont plus de 18 ans, et le processus va être étendu aux moins de 18 ans.


August 22, 2021, 12:13 pm