Mots pour maux : Attendre !/Réflexion Réflexion
 

Mots pour maux : Attendre !

Réflexion January 16, 2021, 3:38 pm Mot pour maux

Mots pour maux

Un jour au restaurant, j'ai demandé le mot de passe du wifi, le serveur m'a dit de manger d'abord. Après avoir mangé, j'ai demandé à nouveau le mot de passe, et encore une fois, il me répéta : mangez d'abord. En colère, je me suis dirigé vers le patron du restaurant et je lui  ai demandé le mot de passe. Il a répondu mangez d'abord ! J'étais sur le point d'exploser, quand j'ai finalement vu un panneau sur le mur indiquant "Mot de passe Wifi ... MANGEZ D'ABORD".

Cette petite histoire est d’actualité pour certains de nos responsables corrompus, qui ont appris par cœur,  se servir soi-même avant de servir les autres , manger d’abord, assurer l’avenir de ses enfants : terrains, villas, des berlines , un compte bancaire bien rempli et plus particulièrement une résidence à l’étranger . Assurer une retraite dorée, avant d’être épinglé ou éjecté du fauteuil, l’intérêt passe avant tout, les problèmes des citoyens peuvent attendre !

Attendre ! Un mot,  que les pauvres citoyens sont habitués. Attendre, le directeur qui ne vient pas ou il est en réunion. Attendre le maire qui ne revient plus, le chef de service qui part en congé ou cette institutrice en congé de maladie qu’on ne remplace plus ou ce député qu’on ne voit jamais. Attendre une lettre qu’on ne reçoit pas, une demande d’audience qu’on aura pas, ou une réponse d’une requête qui ne parviendra pas.

Attendre ! Le gaz qui tarde à arriver aux douars, attendre la réhabilitation de l’électricité qui fait défaut aux premières pluies tombées, mais jamais les factures, elles sont là bien gonflées à la fin de chaque mois. Attendre le retour de l‘internet que madame Algérie télécom s’est faite une coutume de le couper à chaque évènement. Patience, le logement social n’est pas  pour demain, car, c’est au tour des occupants des ‘’baraques’’ qui menacent de couper les routes. Pas de surprise, il n’y aura pas de nouveaux postes cette année,  crise oblige, les choleurs doivent attendre l’année prochaine !

Attendre la fin du Covid, cet appel qui hante les commerçants et dépouille les commerces .Les restaurants, les cafeterias et les autres doivent serrer la ceinture, jouer à cache-cache avec les contrôleurs et attendre la grâce des impôts qui n’arrive jamais.

Attendre une vie paisible qui n’est plus là, un avenir qui semble perdu, c’est toute une histoire qui s’attarde à être racontée. Décrire ce quotidien qui vient de mourir dans les bras d’un futur méconnu. Attendre … une perte de temps à courir derrière l’illusion pour te faire entendre car au final tu ne te fais que souffrir…

Attendre qu’on nous entende, nous écoute et nous réponde. Attendre avant que la vieillesse nous attrape ou une mort subite nous conduira là où tout le monde, pauvre ou riche, gouverneur ou gouverné vont attendre la réponse du seigneur !

"


January 16, 2021, 3:38 pm