FORUM : La poudrière du moyen orient se déplace vers le Maghreb ! /Réflexion Réflexion
 

FORUM : La poudrière du moyen orient se déplace vers le Maghreb !

Réflexion August 24, 2021, 3:06 pm FORUM

FORUM

L’expert des questions stratégiques et migratoires, Hassane Kacimi, a révélé que « Les frontières algériennes sont entourées d’un brasier et le pays est visé par des complots ». Selon lui l’assassinat de Djamel Bensmain, vise à « isoler la Kabylie » et à « provoquer des confrontations entre Algériens ». « Les objectifs étaient pervers. C’est de provoquer une confrontation entre Algériens à une large échelle et d’isoler la Kabylie en présentant la population kabyle comme une population opprimée en vue d’internationaliser la question Amazigh .Pointant du doigt le Mouvement pour l’autonomie de la Kabylie (MAK), « passé sous la coupe du Mossad et des services secrets marocains », M. Kacimi met en garde contre le plan de ces instigateurs dont le but est de parvenir à une « libanisation du Maghreb par l’introduction de clivages entre Kabyles et arabes et de pousser à des confrontations sanglantes ». Pour l’analyste, « la poudrière du moyen orient se déplace vers le Maghreb ». Il explique cette évolution dangereuse par « la mondialisation arrivée à son niveau le plus extrême qui se caractérise par le développement de phénomènes violents et dont les conséquences sont l’affaiblissement des Etats et la paupérisation des populations ». Cependant, l’expert appelle à l’unité pour faire face à ces menaces.

Zina Akram

La mère Algérie a besoin de tous ses enfants ! La situation difficile que vit actuellement l’Algérie entre le drame des incendies meurtriers, le lynchage barbare d’un innocent et le complot du mouvement séparatiste doit convoquer les différentes sensibilités du pays, les inviter à « se mobiliser comme un seul homme, tirer les leçons de la décennie noire et du complot de la fusion contre nature (athée-Islamiste) qui tente de diviser le pays. Passer au réel, le virtuel ne fait qu’empirer les choses et semer le doute. Il faut faire face aux problèmes, panser les blessures des âmes victimes, aider les sinistrés, reboiser les forêts, et garder l’espoir pour un futur meilleur. L’Algérie est 58 wilayas, y compris Tizi-Ouzou, donc ne laissez pas le virus du doute contaminer vos esprits et briser l’union qui fait la force de l’Algérie, et pour le reste laissez notre armée s’occuper de nos ennemis de l’extérieur et de leurs mercenaires à l’intérieur !

Kitouni Hosni

Notre peuple dans sa dimension historique, celui qui a su résister à toutes les invasions, les agressions et une colonisation abjecte ; ce peuple qui a soulevé l’admiration du Monde par son exceptionnelle lutte armée ; vient de s’illustrer de nouveau par quelques épisodes tragiques qui resteront à jamais gravés dans la mémoire collective. Leur sens ne relève pas de l’immédiateté, mais du temps long, celui précisément d’où notre peuple tire sa force et son identité. 

D’abord cette magnifique mobilisation citoyenne de tout le pays pour venir soutenir la Kabylie en feu, panser ses brûlures, nourrir son espoir et la soulager de sa terrible souffrance. Personne ne s’est demandé si cela se passait à l’Est ou à l’Ouest ? Si ceux qui avaient besoin d’aide habitaient la tente ou la masure ? La montagne ou la plaine, les Ksour ou les Dahra ? Personne n’a mesuré les distances, limité les horizons, fixé les adresses, désigné des noms pour aller apporter son obole au sacrifice commun. Les colonnes qui se sont formées pour se diriger vers la Kabylie n’ont attendu ni les ordres d’en haut, ni l’argent des puissants, ni l’appel de quelque minaret pour prendre la route. L’appel est venu de l’intérieur, du tréfonds de soi-même, de cette profondeur que les mots peinent à nommer et sur laquelle butent les théorèmes. Elle tient à une dimension propre à l’être algérien, forgée par les vicissitudes et les épreuves du temps ! Cette flamme si précieuse, si fragile et tellement menacée, c’est notre inaliénable algérianité. 

Amiral Mosta

Tous les gens nobles et honnêtes de ce pays dénoncent et répudient ce traitre avec son mouvement maudit et ses partisans diaboliques. Le Burnous, symbole de la sagesse et de la pureté spirituelle, en est innocent, et le renie d'ailleurs. Ce mouchard n'est que l'arme des sionistes qui veulent désunifier l'Algérie et lui faire perdre sa stabilité, mais la réponse du peuple dont l'histoire est témoin était prompte, rapide et forte brisant le complot et barrant la route à tous ces vendus ; et tout cela grâce à sa vigilance, son union, et sa foi en Dieu.

Cherifi

Cette image bouleversante de Nourredine le père de Djamel vaincu par ses émotions est tout à la fois l'illustration de notre désarroi collectif devant ce qui vient de se passer et un regard d'une magnifique incandescence qui ouvre vers un horizon possible. Au-delà de la mort, Djamel nous appelle à ne pas désespérer et surtout à ne pas abandonner. Notre peuple a été pétri de souffrances, de tragédie, celles-là encore nous saurons les dépasser. 

Mustapha Heddam  

Je vois avec écœurement quelques publications qui appellent à la vengeance et à la destruction du socle du vivre ensemble, je sens une odeur nauséabonde se dégager de quelques propos haineux, appelant à plus de Fitna, à plus de division et à achever l'œuvre destructrice enclenchée par une bande de voyous, sans foi, ni loi. Les assassins doivent être arrêtés, jugés et châtiés conformément à la loi. À ceux qui versent de l'huile sur le feu au nom de la solidarité avec Djamel bensmail, je pose une question. Etes-vous plus proche de ce chahid que son propre père qui appelle avec sagesse, honneur et grandeur à enterrer la Fitna ?

Charef B'Chenni • 

Ces gens qui se veulent avoir la volonté et la possibilité de se mettre en avance et évolution pour résoudre les problèmes, alors qu'en réalité ils ne réussissent qu'à accaparer l'espace libre...Ils aiment juger les autres, tout en cherchant l'approbation d'autres pour protéger leur égo dans le seul but d'éviter d'être dans la case des incompétents, et se heurter à l'adversité qui peut désespérément révéler leur faible niveau culturel !! Le mensonge est exploré comme étant le meilleur moyen d'expression avec ceux qui ne nous connaissent pas...

Hales Mohamed

Un "jeu dangereux" tout simplement...? Ma foi, notre gars.., n'a pas encore réalisé l'ampleur du crime commis..., et.., attend peut-être, des" gestes" de sportivité, d'une partie ou d'une  autre...!!

Entre dénoncer et condamner fermement, il y a, toute une nuance et une nette intention..!!!

Lotfi.Z

A la seconde où le feu est passé, la nature s'est mise à l'œuvre pour réparer les dégâts, la nature n'est pas une défaite elle peut être détruite mais jamais vaincue si je me permets de paraphraser et transposer les mots d'un grand écrivain Ernest Hemingway

Legron

Tout ce qui se passe sur le territoire de la République Algérienne concerne tous les Algériens...concernant l'enquête "internationale "...l’Algérie est indépendante et souveraine et elle possède ses propres services d'investigations..

Aliyah Ines

Un cauchemar cette histoire. Un homme bienveillant avec sa joie de vivre parti aider des personnes en détresses et finit péniblement assassiné par des sauvages sans patrie. Que Dieu t'accueille dans son Vaste Paradis cher Djamel

HISTOIRE A MEDITER 

L’histoire du menteur : Un jour un paysan donna à son fils la tâche de s'occuper des moutons dans les champs .Tout semblait bien aller, lorsque soudain, les villageois entendirent le garçon qui criait qu'un loup était sorti de la forêt pour attraper des moutons pour le déjeuner ! Les villageois se hâtèrent vers les champs au secours du garçon, mais, lorsqu'ils arrivèrent, ils furent surpris de voir qu'il n'y avait aucun loup en vue, alors, Ils se mirent à la recherche de la bête. Tout à coup le garçon éclata de rire ? « Vous n'y trouverez aucun loup, car il n'y a jamais eu de loup ! Vous vous êtes fait complètement avoir ? , Dit, le garçon en riant. Les villageois, furieux, grondèrent le garçon l’avertissant qu'à l'avenir il faudrait qu'il agisse de façon plus responsable. Le lendemain, le jeune berger était de nouveau dans les champs avec ses moutons. Soudain un loup énorme affamé surgit de la forêt et fixait d'un regard avide le troupeau juteux. Le garçon, se mit à crier. Cependant, personne ne vint. « Ce ne sera qu'une fausse alarme, comme d’habitude, disent les villageois. Il n'y a pas de loup ! » Le loup dévora la moitié du troupeau sous le regard impuissant du garçon. Voilà, histoire du menteur ! Qui ment une fois, personne ne le croit, bien qu'il dise vrai parfois.

 

 


August 24, 2021, 3:06 pm