FORUM : Retour à la consigne sur les bouteilles !/Réflexion Réflexion
 

FORUM : Retour à la consigne sur les bouteilles !

Réflexion August 27, 2021, 2:35 pm FORUM

Consigne

Beaucoup se plaignent des ordures en Algérie. Des bouteilles en verre ou en plastique jetées dans la nature. Des bouteilles en verre jetées parfois dans la forêt, qui sont parfois derrière les feux de forêts , et d’autres jetées dans des bacs à ordures qui blessent les éboueurs ! Serait-il faisable de mettre une consigne à l’achat sur ces bouteilles afin qu’elles soient restituées aux magasins et éviter cette pollution ? Nos ancêtres avaient utilisé les bouteilles en verre cassées pour la protection des murs de leurs maisons des voleurs et nous qu’est-ce qu’on fait ? Même le soi-disant recyclage du verre, n’a pas marché.

Belayachi Naboussi

Sans oublier les cannettes de bière, ça grouille dans toutes nos forêts, facilement inflammables aluminium + alcool + soleil= feu.

Ould Moussa Touati

Alors autoriser  l’ouverture des brasseries comme ça, les gens peuvent prendre une canette dans un bar au lieu qu’ils l'achètent  chez un revendeur pour la boire dans une forêt ou bien dans leurs véhicules. Est-ce une solution ? Les bouteilles, les canettes se vendent aussi à l’étranger. Le problème c’est l’incivisme de tout un peuple qu’il faut rééduquer.

Benzeghli Belkacem

C’est une question d’incivisme de culture et on n’y peut rien, c’est mal parti dès le début pour cette génération. Hélas,  où-est le temps où nos mères et grands-mères avec leurs bidons et balais à la main nettoyaient  tout devant leur domicile et ce à la première heure que DIEU fasse. Hélas, nous assistons actuellement à des soi-disant intellectuels qui jettent leurs sachets poubelle du 2eme 3eme et même du 10ème  étage. Et devant l’absence des autorités, les gens trouvent ça tout à fait normal.

Nejma Ghom

Rien n'arrêtera les gens de jeter les bouteilles en plastique ou en verre du plus petit jusqu’a la mère je les vois, elles font le ménage et elles jettent les bouteilles par la fenêtre, il y a une centaine ça ne leur vient jamais à l'idée que ces bouteilles on les jette avec les ordures et encore si on faisait le tri on est très loin et on avancera jamais moi en tous les cas je n'ai aucun espoir.

Rais Boualem

Je vous le jure si en pratique la solution des consignes sur les bouteilles et l'emballage...l’environnement respire la forêt croyez-moi vont être soulagés...il faut toucher ses inconscients dans leurs portefeuilles...?

Mokhtar Laroui

Nous sommes devenus de grands consommateurs, de, boissons. Eau, sodas. Cela fait une grande quantité de bouteilles en verres. Les usines de soufflerie du verre se comptent sur le bout des doigts voire, inexistantes. La société de consommation progresse à pas de géant. Pour suivre la cadence, les fabricants de boissons ont recours à la solution la plus simple. Le plastique. Toutefois, nous n’avons pas encore franchi le pas du tri sélectif.

Ahmed Saoura

Le phénomène actuel, c'est avec les mesures de confinement, en ce qui concerne les cafés et les repas à emporter, tout jonche sur les artères, gobelets, plats jetables, papier serviettes etc.

Charef B'Chenni • 

Mais, où sont-elles les bonnes pratiques d'antan !? Il y a une grande nostalgie à évoquer les bons produits d'autrefois, réputés frais et de bon goût...ya hasrah, les bonnes méthodes de production, performantes et efficaces, où toute récolte, tout élevage prenait une place importante dans l'idéal de l'autoconsommation auquel tout le monde adhérait sans souci....Ni légumes, ni fruits d'aujourd'hui, ne sont d’hier,tout est altéré, falsifié, truqué, détérioré, pourri,...et l'industrie agroalimentaire n'a pu assurer l'authenticité des produits destinés au consommateur.

Kamel

Mais, c’est aussi la saison des pourrissements, des odeurs, des sachets de plastique, de bouteilles jetées sur les plages, de la salissure et de l’irresponsabilité bavarde de tous. 

D’où la question la plus immédiate et plus urgente : pourquoi sommes-nous si sales ? 

Nadir Mourad

Les incendies sont parfois naturels, dus au réchauffement climatique, les bouteilles de verre et ordures jetées partout ont démultiplié la chaleur déjà particulière, l’absence de prévention, comme le débroussaillage en début d’été, plantations d’espèces coupe-feu, comme les figuiers de Barbarie, brise-vents et brise-feux, feront le reste.

Incivilités : de nombreuses canettes et bouteilles jetées dans nos fossés. Cela devient intolérable!! La municipalité en appelle au civisme de chacun pour respecter l’environnement.

Lazhari Labter

Malgré la fermeture à tour de bras de débits de vente de boissons et de brasseries et bars, les Algériens et les Algériennes continuent de consommer 61 000 hectolitres de boissons alcoolisées par année avec une moyenne de 10,9 litres par chaque individu, un chiffre qui classe l’Algérie à la 11e place en terme de consommation de l’alcool au niveau mondial ! L’interdiction n’a fait que polluer tout l’environnement de l’Algérie avec ces dizaines de millions de bouteilles de bières, de vin et de liqueurs jetées un peu partout dans la nature, causes de blessures et d’incendies ! L’interdiction n’a fait qu’augmenter les accidents de la route et causer des dégâts à la santé des citoyens, qui faute de moyens, se réfugient dans le « zembrito » et l’alcool frelaté, voir le parfum !

Kacem Ref

Un jour avec coronavirus …

Les morts enterrés dans le secret par un petit nombre de leurs proches, les amis que je ne rencontre plus de crainte d’être contaminé, le café que je bois dans un gobelet, debout, par ordre de monsieur confinement, dont j’ai perdu le gout de le savourer autour d'une table avec mes amis. 

Mes contacts perdus, mes relations confinées, mes lettres déchirées et mon téléphone qui s’est fixé sur mode meilleurs vœux, toutes mes condoléances. Et ces nuits infectées par des rêves de cauchemars horribles pour se réveiller le matin sur une info sur Facebook annonçant la disparition d'un être cher et cet enfant en pleure qui brule d’envie de rapatrier le corps de sa mère morte en Outre-mer. 

Les feux de forêts qui me rappellent la France et la terre brulée, et le lynchage de cet innocent qui défile dans ma mémoire les souvenirs affreux du terrorisme de la décennie noire, et les grosses gueules en costume de chaperon rouge qui aboient depuis l’étranger pour avertir le troupeau du loup alors qu’ils ont bien donné l’ordre à leurs cousins en Algérie pour nous égorger  et marcher  dans notre enterrement.

Le sinovac et astrazeneca qui nous viennent en messie mais en dollars pour nous protéger. Le vaccin n’a convaincu que la minorité alors que la majorité continue de faire l’incroyant et joue au superman dans les marchés et les superettes. Et c’est ainsi que la vie des vaccinés et des non-vaccinés, continue sur le même autobus se bousculant l’un sur l’autre pour survivre ! Aujourd’hui, ils sont tous là ensemble mais demain qui d’entre eux descendra au prochain arrêt ?

HISTOIRE A MEDITER

Le soir venu, une femme n’a rien préparé pour souper et a plutôt servi de la confiture à son fils et à son mari. Toutefois, les toasts qu’elle a servis étaient complètement calcinés, ils étaient carrément noirs, car ils avaient brûlé. Par contre, l’homme a étendu la confiture et a commencé à manger ses toasts sans rien dire. Quant au petit garçon, il regardait son père d’un drôle d’œil et attendait de voir si son père dirait quelque chose contre les tartines, mais il n’en était rien. Lorsque la femme a remarqué que les toasts étaient calcinés, elle s’est excusée auprès de son mari et à son fils, mais son mari a rapidement répondu : « ce n’est rien ma chérie ! Voyons, tu sais que j’adore les toasts brûlés ! « 

Un peu plus tard dans la soirée, le petit demanda à son père : « dis papa, tu aimes les toasts brûlés pour de vrai ? » Le père lui dit : « bien sûr que non fiston, mais ta maman travaille très dur toute la journée et elle était très fatiguée ! De plus, un toast brûlé n’a jamais fait de mal à quelqu’un, mais tu sais ce qui fait mal ? Les méchants mots ».

Il a ensuite continué : « la vie est pleine de choses imparfaites et de personnes imparfaites. La vie est trop courte pour se concentrer sur les petits détails et les chicanes qui peuvent être évités. » Ce n’est pas ce qui entre dans la bouche qui souille l’homme ; mais ce qui sort de la bouche le souille.

 


August 27, 2021, 2:35 pm