FORUM : De quel tourisme parle-t-on à Mostaganem ?/Réflexion Réflexion
 

FORUM : De quel tourisme parle-t-on à Mostaganem ?

Réflexion August 30, 2021, 3:22 pm FORUM

FORUM

Mostaganem se vante d’accueillir chaque été plus de 10 millions d’estivants, c.a.d le tourisme balnéaire. Ce tourisme qui normalement joue un rôle fondamental dans le développement économique de la wilaya. Avec ses belles plages situées dans la daïra de Hassi Mameche et la daïra de Sidi Lakhdar qui accueillent les soi-disant millions de visiteurs, ce tourisme devrait remplir les trésors des communes accueillantes…Mais la vérité ses communes vivent encore dans la pauvreté et ses douars classés zones d’ombres .Alors de quel tourisme parle-t-on à Mostaganem, si ce n'est qu'un casse-tête pour la population..!?

Mokhtar Laroui

Mostaganem ne vit que trois mois sur douze, seules attractions les belles plages de la wilaya d'où l'émergence des complexes touristiques qui accueillent les estivants des différentes wilayas ainsi que la communauté immigrée.

Djamel Ben

Et pourtant sur canal Algérie de temps à autres, on nous montre les belles choses qu’on trouve à Mostaganem, surtout les objets artisanaux à travers notre centre de formation CFPA ? Une mauvaise gestion de long et large, ce touriste qui vient de loin pour ne trouver que les plages des années 20, sans aucune commodité ni salles de bains adéquates, ni de l’eau en abondance ...se retrouver nez à nez avec des profiteurs sans vergogne qui te vendent de l’air et du sable ?

Nacy Ben

Il faut changer d'abord les responsables soi-disant chargés du tourisme et qui n'ont rien apporté de plus pour la wilaya... on est beaucoup loin !!!

Abdelaziz Kridech 

Salam, Je suis allé prendre une bouffée d'oxygène à l'entrée des sablettes, j'étais choqué par le nombre de bouteilles sur le rivage. Je me demande comment peut-on promouvoir le tourisme dans notre wilaya ?

Nor-Eddine Bensekouma

Rien d'étonnant, la nature est agressée quotidiennement et on parle de tourisme dans notre pays, balivernes. Ce sont nos cervelles qui doivent être nettoyées et non pas l'environnement !!! L'exemple de l'occupation de cap Ivi, les déversoirs des eaux usées directement sur les plages autorisées à la baignade, les décharges publiques à proximité de ces mêmes plages et des agglomérations ne devraient pas être la fierté des responsables du tourisme. Qu'on arrête de se cacher la face et plaire à tout le monde. Je n'ai aucun avantage à tirer de certaines personnes qui ne méritent pas les éloges. Ma ville, ma wilaya compte plus pour moi que les personnes ! la Direction du Tourisme et celle de l'artisanat devraient, avec un peu d'imagination et la connaissance des atouts de Mostaganem, ce qui n'est pas le cas, promouvoir des sites et circuits touristiques au lieu de se suffire des plages, ces dernières n'attirent que des estivants ( pour piquer une tête dans l'eau salée) et non points de touristes, ce qui engendre une pollution plutôt qu'un intérêt pour la région !!!

Nouar Mohammed

Un entretien permanent de nos espaces de vie n'est possible qu'avec une organisation des structures qui prennent en charge une telle tâche, il faut pour cela la ressource humaine mais aussi l'argent nécessaire, puisque les autorités ont failli à cette mission et à d'autres, il faut recourir au secteur privé avec un cahier de charges contraignantes pour la question de l'environnement.

Djilali Benbouziane

Mostaganem est une très belle ville touristique il faut que tous les habitants de la ville et banlieue se préparent pour accueillir les touristes locaux et étrangers des visiteurs de court et long séjours , les estivants, pour leur offrir un meilleur séjour "lazèm tkoun el farha wa el bachacha bayena fi woudjouhihim " , si toutes les activités commerciale , culturelle , touristique et services arrivent à bien travailler je cite : ( les plages, les forêts , les commerces , les hôtels , transports, restaurants , pizzeria , cafétéria , glaciers , espaces d'aires de jeux , toboggans , les activités culturelles tous genres ) alors toute cette sphère d’activités, arriverons à réussir leur saison ça donne sans doute une croissance économique très importante et positive pour la ville .

Djelloul Cherrak

De la parlote. Et toujours de la parlote ! Et la même chanson, nous avons un très beau pays ! Comme si les autres pays étaient des dépotoirs. À se demander pourquoi les chaînes interminables devant les consulats des pays européens et de Turquie !

Aek Touil

Parlez plutôt d'estivants et ce qu'ils laissent après leur départ pas de touristes - mais une chose est sûre les plages sont agréables - le patrimoine tombe en ruine en toute quiétude dans l'indifférence des autorités surtout locales.

Mansour Tahlaiti

Il ne faut pas confondre entre un touriste et un visiteur. Le tourisme s'intéresse à l'histoire de la ville, le théâtre, les sites historiques et la culture de la région. La ville de Mostaganem se réduit à des plages où le commerce anarchique fonctionne bien avec les visiteurs mais je ne pense pas que le touriste instruit, exigeant et qui cherche à découvrir la ville et son patrimoine est satisfait. Bonnes vacances tout simplement.

Mejdoub Kaid Omar

De quel tourisme vous parlez monsieur, où sont les infrastructures, les aménagements médiocres, manque de sécurité, les hôtels sont très chers par rapport à la Tunisie, on est très loin monsieur pour dire que Mostaganem est une ville touristique, hélas !!!

Abdelkader Belaribi

Il y a des gens bien éduqués qui pensent à bien faire pour leur région, sensibiliser les personnes à faire un bel accueil aux Passagers : il y en a d'autres qui tout de suite voient le contraire de ces recommandations. Quand finirons-nous à nous comporter comme des êtres Humains ?

Benderdouche Nourine

De par son littoral, son emplacement géographique, ses paysages, son patrimoine matériel et immatériel, Mostaganem, a beaucoup d'atouts touristiques par excellence.

Belkacem Bennourine

D'après les commentaires de part et d'autre beaucoup de vérités apparaissent certes des travaux mal faits ou à demis des défaillances ça et là maintenant la solution réside autour d'une table énumérez les faiblesses pointez du doigt les services concernées et trouvez les solutions adéquates Parce que chacun a une part de responsabilité. La direction du tourisme L'APC, l’environnement, la daïra et en dernier la wilaya chacun doit justifier les moyens mis à sa disposition les objectifs tracés et les réalisations. Ce n'est qu'à partir de ça qu'on pourrait avoir une feuille de route et le chemin à suivre sans incriminer personne.

HISTOIRE A MEDITER 

L’histoire du menteur : Un jour un paysan donna à son fils la tâche de s'occuper des moutons dans les champs .Tout semblait bien aller, lorsque soudain, les villageois entendirent le garçon qui criait qu'un loup était sorti de la forêt pour déjeuner sur les moutons ! Les villageois se hâtèrent vers les champs au secours du garçon, mais, lorsqu'ils arrivèrent, ils furent surpris de voir qu'il n'y avait aucun loup en vue, alors, Ils se mirent à la recherche de la bête. Tout à coup le garçon éclata de rire ? « Vous n'y trouverez aucun loup, car il n'y a jamais eu de loup ! Vous vous êtes fait complètement avoir ? , Dit, le garçon en riant. Les villageois, furieux, grondèrent le garçon lui avertissant qu'à l'avenir il faudrait qu'il agisse de façon plus responsable. Le lendemain, le jeune berger était de nouveau dans les champs avec ses moutons. Soudain un loup énorme affamé surgit de la forêt et fixait d'un regard avide le troupeau juteux. Le garçon, se mit à crier. Cependant, personne ne vint. « Ce ne sera qu'une fausse alarme, comme d’habitude, disent les villageois. Il n'y a pas de loup ! » Le loup dévora la moitié du troupeau sous le regard impuissant du garçon. Voilà, histoire du menteur ! Qui ment une fois, personne ne le croit, Bien qu'il dise vrai parfois.

 


August 30, 2021, 3:22 pm