FORUM: Le pain cédé à 15 da...Les boulangers font leur loi !/Réflexion Réflexion
 

FORUM: Le pain cédé à 15 da...Les boulangers font leur loi !

réflexion September 8, 2021, 3:35 pm forum réflexion

forum réflexion

C'est un secteur sensible laissé ,malheureusement à l'abandon par l'Etat ,ni contrôle du poids réglementaire du pain ,ni les ingrédients ajoutés au pain comme le poison des améliorants ,ni l'hygiène des lieux pour les préparations de la farine ,ni les stockages de la farine à même le sol avec toutes les bestioles qui s'y trouvent ,ni le contrôle médical des artisans boulangers souvent malades et crasseux, ni ,ni, ni... la liste est tellement longue qu'elle nous fait peur tenant compte de toutes ces apparitions de différentes sortes de maladies à nos consommateurs comme je cite les diabètes, l'obésité, le cancer,(3afana ALLAH),ainsi que tous types de transmissions de maladies directement ou indirecte issue de cette situation et pour couronner le tout vient se greffer l'oscillation des prix ......Franchement où on va avec toute cette errance qui affecte sérieusement notre santé ,l'Etat doit faire face à cette problématique relevant de la santé publique …

Razik Bachi 

Aujourd'hui en Algérie, la baguette de pain de 10 DA subventionnée se fait rare dans les boulangeries, alors que le pain amélioré est cédé à 15 DA, jusqu'à 50 DA. La politique de subventionnement des produits de large consommation, comme la farine, l'huile, la poudre de lait, le sucre qui coûte annuellement 17 milliards de dollars à l'Etat, ne porte pas une alternative pour l'aide sociale destinée aux nécessiteux, mais favorise plutôt le gaspillage, le détournement par des producteurs de transformation de confiserie, pizza, jus, etc. Ce qui bloque les investisseurs nationaux et étrangers activant dans ces secteurs reconnus mondialement pour booster l'économie, capter la devise, créer de l'emploi et de la richesse. Ma question est : comment faire pour que l'aide sociale de subvention arrive aux couches les plus vulnérables ?

Oued Chouly Mahi Omar 

Subvention vous dites ? Certains boulangers ont trouvé l’astuce en produisant du pain scoubidou à la place du pain normal à 10 dinars. Ce fameux scoubidou qui n’a rien de spécial est cédé à 15 da d’un coup. Si le pouvoir laisse faire afin de supprimer les subventions, c’est grave avec tout ce qui tombe sur la tête du citoyen actuellement.

Dental Mokri

Es-normal que la plus part des boulangers vendent la brioche à partir de 11h30 et le normal n’est quasiment introuvable...on mange le pain sucré à midi et personne ne parle …ya soubhana Allah, le diabète va faire de ravage d’ici peu de temps !!!!

Ould Moussa Touati

Sous prétexte qu’il y a une pénurie de farine. Dans ce pays chacun fait ce qu’il veut. Ils profitent de l’absence de l’état

Belayachi Naboussi

Et le café ? il coute actuellement dans les 900 dinars le kilos, il faut travailler une journée entière pour un employé qui gagne 30.000 dinars mois pour qu’il puisse s'acheter 1 kilo de café, c’est dû à la  dévaluation du dinars, lorsque le dinar perd de sa valeur les droits de douanes augmentent, il faudrait que le ministère des finances rabaisse ces droits pour stabiliser le prix du café car celui-ci n’est pas considéré comme un produit de première nécessité donc aucun soutien, mais c’est un produit à large consommation, il y a des familles qui déjeunent avec du ‘’matloua’’ et du pain

Kader Ben

Comment un régime communiste a pu faire de son économie, la plus puissante économie capitaliste ? Alors que nous autres nous n’arrivons même pas à confectionner un cahier des charges pour importer des voitures.

Kacem Ref 

 Tous les produits alimentaires, électroménagers, factures Sonelgaz, ADE, l'or, les voitures, et autres ont enregistré depuis dix ans (2010) des hausses de prix. Les prix des céréales, des produits laitiers et de la viande ont particulièrement grimpé en flèche... Mais le salaire des employés n'a connu aucune augmentation depuis 2010... Il est temps d'équilibrer les salaires...

Kader Kader

Humiliant ! C'est de cette manière, transporter des athlètes dans des autocars interurbains. Les champions qui nous ont tous rendus fiers aux Jeux Paralympiques ont été accueillis en Algérie ! Voici comment nos valeureux Champions Paralympiques, qui ont hissé haut et fort nos couleurs Drapeau de l'Algérie dans le ciel de Drapeau du Japon, ont été accueillis à l'aéroport. Un bus qui n'est même pas adapté pour transporter des personnes à mobilité réduite ?

Selim Benanteur

Une ingratitude envers des humains... En premier lieu puis envers des sportifs d'Elites qui ont hissé Le drapeau algérien au Japon et ramener des médailles Pour faire honneur à notre si cher pays. Il faut faire halte aux faux responsables qui aiment trop le confort de la chaise.

Kamadi Boutebal

Les "nationalistes à tendance partisane (qui en tirent profit de l’état au maximum) reçoivent leurs responsables en grandes pompes avec en plus restaurant et hôtel 5 étoiles plus l’accompagnement

Bensaber Bentaleb

Tous les représentants du ministère des sports doivent être mis  à la porte pas de retraite pas de salaires parce que c'est des handicapés mais ils ont hissé le drapeau de l’Algérie.

Kacem Ref

Big Day...avec la vaccination, la vie continue...Le coup de starter de la campagne de vaccination intensive a été donné ce matin. Sous le slogan, «avec la vaccination, la vie continue», le ministère de la Santé lance, à partir de  04 septembre, la plus grande campagne nationale de vaccination anti-Covid-19 se poursuivra jusqu’au 11 septembre 2021. Baptisé le big day, ambitionne à vacciner un grand nombre de citoyens. On part avec près de 8 millions de personnes déjà vaccinées (dont 5 millions primo) selon les chiffres officiels. Des bus et des chapiteaux déployés partout jusqu'au 11 septembre.

Bouziane Karakache

L'unique solution si on veut déjà être immunisé contre les variants du Covid 19 avec ces vaccins qui ont prouvé leurs efficacités ...il y a un autre variant "Mu" prédominant en Colombie et dont on ne sait si nos vaccins sont efficaces contre lui

Hezil Ali

Vaccination sans sensibilisation sur le terrain il ne faut pas s’attendre à un résultat .Il faut convaincre ! Existe-t-il des secteurs concernés par la sensibilisation ?

HISTOIRE A MEDITER 

-Comprendre l’importance de dire “Je t’aime” !

Après 21 ans de mariage, ma femme m’a pris à part pour me dire quelque chose d’important. Elle voulait que j’amène une autre femme qu’elle au restaurant, puis au cinéma. Elle m’a dit, “Je t’aime, mais je sais que cette autre femme t’aime aussi, et je voudrais qu’elle passe un peu de temps avec toi.’ Cette autre femme, c’était ma mère. Elle vivait seule depuis le décès de mon père, et à cause de mon travail et de mes trois enfants je ne pouvais lui rendre visite que très occasionnellement.

Alors, le soir même j’ai fait ce que ma femme m’avait demandé. J’ai appelé ma mère au téléphone pour l’inviter au restaurant.

“Qu’est ce qui se passe ?” M’a-t-elle demandé. “Tu es sûr que tout va bien ?”

“J’ai pensé que ce serait une bonne idée de passer un peu de temps avec toi”, lui ai-je répondu. “Juste toi et moi.”

Ma mère a marqué une pause au téléphone, puis elle a déclaré enfin, “Cela me plairait vraiment beaucoup.”

Alors le jeudi, je suis passé la chercher chez elle. Elle était bien habillée, son sourire, rayonnant de bonheur, la faisait ressembler un peu à un ange.

Alors, nous sommes allés dans un restaurant, pas trop élégant, juste ce qu’il faut d’intime et de confortable. Ma mère m’a pris le bras comme si elle était la Première Dame. Nous nous sommes assis, et j’ai du lui lire le menu, puisque ses yeux ne savaient plus lire que les gros caractères. Alors que j’avais tout juste fini de lire les entrées, j’ai tourné les yeux et j’ai vu qu’elle me regardait intensément avec un sourire empreint de nostalgie. “Quand tu étais tout petit, c’était moi qui devait te lire le menu,” m’a-t-elle simplement dit. “Alors, il est temps que tu te reposes un peu et que tu me laisse te rendre la pareille,” ai-je répondu.

Nous avons dîné et nous avons échangé une conversation agréable, nous avons tant parlé de mon père, de mes enfants, enfin presque tous que nous en avons complètement oublié qu’il fait tard et que le restaurant va fermer. Quand je l’ai raccompagnée chez elle, elle m’a dit qu’elle voulait bien sortir une autre fois avec moi, à condition que ce soit elle qui m’invite. J’étais d’accord.

“Comment c’était, ton rendez-vous ?” m’a demandé ma femme quand je suis rentré à la maison. “C’était très bien. Encore mieux que tout ce que j’aurais pu imaginer.”

Quelques jours plus tard, ma mère s’est éteinte. Quelque semaines passèrent, et puis j’ai reçu une enveloppe avec la copie d’une note de restaurant, le même restaurant où j’avais emmené ma mère. Soigneusement épinglé au reçu, il y avait une petite lettre qui disait : “J’ai payé cette note à l’avance. Je n’étais pas sûre de pouvoir être là mais quoi qu’il en soit, j’ai déjà payé pour deux couverts – un pour toi, l’autre pour ta femme. Tu ne sauras jamais à quel point cette soirée a compté pour moi. Je t’aime, mon fils.

”C’est ce jour-là que j’ai compris l’importance de dire “Je t’aime”, et de consacrer du temps à sa famille et aux êtres qui nous sont chers. Car rien, en vérité, n’est plus important que cet amour.

-A méditer : L'amour qu'on porte à ses parents est le seul amour dont on ne soit pas responsable.‘’ Nous ne grandissons jamais assez pour nous passer de l'amour de nos parents.’’

 


September 8, 2021, 3:35 pm