BUREAUCRATIE ET CORRUPTION : Karim Younes accuse l’administration centrale et locale/Réflexion Réflexion
 

BUREAUCRATIE ET CORRUPTION : Karim Younes accuse l’administration centrale et locale

Ismain January 18, 2021, 6:30 pm Karim Younes

Karim Younes

Le médiateur de la République Karim Younes, a indiqué que son instance a enregistré plusieurs dépassements, notamment dans le domaine  marché du travail ainsi que dans la gestion immobilière, ce qui a encouragé la corruption.

Lors de son intervention au Forum “El-Hiwar”, Karim Younes a souligné que “la plupart des politiques publiques doivent être évaluées”, dans l’intérêt du bon fonctionnement de l’établissement public. Le médiateur de la République, a déclaré que le président Abdelmadjid  Tebboune a révélé sa volonté de moderniser l’administration et de rompre avec la corruption au niveau des administrations, afin de rapprocher l’administration du citoyen et de lui redonner confiance. Ajoutant que le président Tebboune a souligné la nécessité d’améliorer la fonction publique en appliquant les principes de la  bonne gouvernance, en combattant les inégalités sociales et l’injustice envers les citoyens résultant de pratiques bureaucratiques. “Les phénomènes négatifs dont la bureaucratie, la corruption et le clientélisme ont empêché la structure publique de prendre en charge les préoccupations des citoyens qui ont fini par ne plus faire confiance en elle”, a indiqué M.Younes . L’intervenant  a confirmé que la médiation de la République remettra son rapport au Président de la République, conformément à l’article 07 du décret présidentiel 45-20, ajoutant que le rapport sera ensuite accessible pour  tous le monde. Il a souligné qu’à la fin du mois de décembre dernier, 8797 pétitions avaient été recensées, 2824 personnes avaient été reçues et 2023 réunions avaient été organisées. Il a souligné que ce résultat sera soutenu par des analyses et des recommandations jointes au rapport qui sera soumis au Président de la République. Il a également insisté sur la prise en charge des préoccupations des citoyens, notamment celles affectant sa vie quotidienne, affirmant que “si nous ne gagnons pas les citoyens, d’autres le feront”. L’objectif ultime, a ajouté le médiateur de la République reste l’édification d’une nouvelle Algérie où règneront la justice sociale et la citoyenneté véritable ainsi que promis par le Président de la République Abdelmadjid Tebboune dans son programme engagé depuis une année. Concernant les recommandations de la médiation de la République, Karim Younes a déclaré qu’un ensemble de recommandations a été proposé  ce qui “permettrai de réaliser des changements pour construire une nouvelle Algérie”. Le Médiateur de la République, a réaffirmé que le Médiateur de la République est une “institution indépendante placée auprès du Président de la République” et vise principalement à “accompagner et faciliter toute procédure permettant de garantir tous les droits des citoyens”, précisant que son institution reçoit les plaintes des citoyens liées au fonctionnement des structures centrales et locales.


January 18, 2021, 6:30 pm