ENTRE LES LIGNES : Mise en demeure pour l’Université/Réflexion Réflexion
 

ENTRE LES LIGNES : Mise en demeure pour l’Université

Smain October 10, 2021, 3:19 pm ENTRE LES LIGNES

ENTRE LES LIGNES

L’université est mise en demeure de parvenir, dans les plus brefs délais, à trouver le chemin de son efficience dans un environnement en mutation mieux adapté au contexte économique mondial.
Vu sous cet angle, le pays ne lésine pas sur les moyens et il est conscient de l’enjeu et de ses exigences. Il ne suffit plus de construire de nombreuses universités et établissements. C’est un motif de satisfaction que d’affirmer que toutes les régions du pays sont couvertes, sans exception. Des bâtiments flambant neufs accueillent des effectifs très importants d’étudiants. Il reste à remporter la bataille de la qualité et de l’insertion dans le monde de l’intelligence artificielle, du numérique.
Un pas important est fait dans ce sens. La rentrée universitaire 2021-2022 sera marquée par l'ouverture, pour la première fois, de deux Écoles nationales supérieures des Mathématiques et de l'Intelligence artificielle. L’ambition est de faire de ces deux écoles, des pôles d'excellence de classe mondiale. La préoccupation dominante du président de la République, Abdelmadjid Tebboune, est de tendre vers cet objectif, en renforçant le dynamisme de l’Enseignement supérieur dans cette perspective et de persévérer dans son essor avec une vision rénovée. Il avait mis l'accent également sur l'impératif de lutter contre le phénomène de la fuite des cerveaux, et de conduire l'Algérie vers une formation poussée dans le domaine des sciences. C’est l’objectif que s’est assigné la Stratégie nationale pour le développement du secteur de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique. Elle vise la mise en place d’instruments de formation spécialisés, nécessaires au développement de l’économie de la connaissance et des nouvelles technologies.


October 10, 2021, 3:19 pm