ENTRE LES LIGNES : Le Non-alignement, une option de politique étrangère /Réflexion Réflexion
 

ENTRE LES LIGNES : Le Non-alignement, une option de politique étrangère

Smain October 12, 2021, 3:36 pm ENTRE LES LIGNES

ENTRE LES LIGNES

Il est faux de croire que le Non-alignement est un adversaire de l’économie de marché, du dualisme idéologique, des pays prospères. Ancré dans l’imaginaire des peuples en quête d’émancipation, compte tenu de la situation du moment, il est bel et bien une idée d’avenir. Le Non-alignement reste, contrairement aux idées négationnistes de ses adversaires, une option de politique étrangère d'une grande partie de l'humanité, un cadre de concertation et d'action permanente pour les Etats-membres, soucieux d'opérer un rééquilibrage des relations internationales en dépit de leur hétérogénéité, de leurs cultures, de leurs divergences. Pour s’imposer dans le concert des Nations, sa fonction est de constituer une tribune pour les pays du Sud en promouvant leurs intérêts dans le cadre des négociations multilatérales et en incarnant l’opposition à un néocolonialisme qui avance à visage découvert. Aujourd’hui, des nations tentent de subjuguer d’autres nations, d’attenter à leur souveraineté, de les spolier de leurs richesses, en usant de la politique de la canonnière. 

D’autres défis concernent au plus haut point l’action du mouvement, comme la pauvreté, le développement inégal, le renforcement des valeurs d’un multilatéralisme incontournable, la solidarité sud-sud, la réforme de l’ONU, notamment la représentativité au sein du Conseil de sécurité, la question de la dénucléarisation, le réchauffement climatique, les droits de l’Homme, les nouvelles dimensions du fossé entre le Nord et le Sud, dues à l’asymétrie des relations qu’impose une mondialisation exercée à la hussarde par l’hyperpuissance des pays riches, l’attachement à la recherche d’un ordre mondial juste et équitable qui, en l’état, reste hypothéqué par le sous-développement de la plupart des pays du Sud, le respect mutuel entre les nations, le droit des peuples à l’autodétermination, comme le Sahara occidental occupé par le Maroc ou la Palestine, les interventions militaires, le terrorisme et le crime transfrontalier… 


October 12, 2021, 3:36 pm