Mots pour maux : Le silence complice du citoyen !/Réflexion Réflexion
 

Mots pour maux : Le silence complice du citoyen !

Réflexion January 25, 2021, 4:24 pm Mots pour maux

Lettre

Il arrive un jour, où tu es assis quelque part en train de contempler les vagues qui brisent le calme de la mer et tu te rends compte que tu ne veux être personne de ton voisinage. Tu ne veux pas être ce médecin qui déplume ses malades, ni cet enseignant qui négocie les cours privés avec ses élèves, ni ce commerçant qui n'affiche pas les prix de ses produits. Tu refuses aussi d’être monsieur le responsable qui empoche les 10% pour chaque marché et cet enquêteur qui enterre les dossiers de la mafia du foncier dans le tiroir. Tu n’admets pas que les milliers de logements des pistonnés restent inoccupés et des milliers de pauvres privés de toit.

Déjà, en pensant seulement à ses impurs, tu ne veux même pas être toi-même, tout ce que tu veux c'est fuir et partir là où tu ne peux croiser, l’un d’eux.

Mais en fuyant, sans faire face à la réalité qui nous enchaîne, la mafia en profite pour combler ce vide. Les vendeurs de la coke et les manitous des boissons alcoolisées, vont même jusqu'à racheter des commerces, des hôtels, et des actions pour infiltrer l'économie légale et blanchir leur argent. Les chasseurs des terrains agricoles et forestiers, vont profiter de notre silence pour les régulariser, et les revendre en lotissements, ainsi des centaines de milliards terminent dans les poches de la mafia foncière.   

Abandonner le combat contre la corruption, encourage monsieur homme d’affaires à pomper les caisses du trésor et des banques pour y construire son empire. 

Se contenter d’être neutre, le ‘’moi’’ et chacun pour soi, choisir le banc du spectateur, amuse les spéculateurs et attise les convoitises. L’amour qui nous attache à notre pays exige l’unification de toutes nos forces pour conjuguer le ‘’moi’’ au pluriel : le civisme de ‘’nous’’ pour se mobiliser tous contre le virus de la corruption qui n’a de vaccin que notre union pour l’anéantir. Il est fondamental dans la guerre contre le Fassad qui a dépouillé notre pays et mis en otage l’avenir de nos enfants, d’impliquer les citoyens dans la construction de la nouvelle Algérie.

Cette lutte contre la Mafia, déclenchée par l’Etat, commence à donner ses fruits avec l’emprisonnement des symboles de l’Issaba de l’ancien régime, elle doit aller de pair avec la participation de la société civile, les journalistes et les simples citoyens dans ce combat.

Vivre cacher vivre heureux, c’est le langage des faibles, mieux vivre citoyen participatif et mourir pour que l’Algérie vive !

Adhérer à la vie politique et associative, dire son mot dans les échéances électorales, défendre son choix, abominer la politique de la chaise vide de façon que tu existes. Tu es présent, là où beaucoup d’opportunistes te croient absent pour détourner ta voix !

C’est ainsi que l’Algérie se construira, avec un parlement, un sénat et une APC dirigés par des honnêtes algériens , élus démocratiquement, prêts à nettoyer le pays de cette mafia politico-financière qui n’a que trop duré .


January 25, 2021, 4:24 pm