CORONAVIRUS : Inquiétude en Europe, tendance à la baisse aux Etats-Unis/Réflexion Réflexion
 

CORONAVIRUS : Inquiétude en Europe, tendance à la baisse aux Etats-Unis

Ismain January 30, 2021, 3:09 pm Etats-Unis

CORONAVIRUS

L'inquiétude face à la propagation de variants du coronavirus plus contagieux gagne plusieurs pays qui ferment leurs frontières en Europe et ailleurs, alors qu'aux Etats-Unis les nouveaux cas et les hospitalisations sont en baisse.

L'Allemagne interdit à partir de ce samedi les entrées sur son territoire par voie terrestre, maritime et aérienne de personnes venant de cinq pays fortement touchés par les différents variants du Covid-19. De son côté, la France ferme à partir de dimanche ses frontières aux pays extérieurs à l'UE et ses grands centres commerciaux vendredi le Premier ministre Jean Castex, renvoyant toute décision radicale aux "prochains jours". Le Canada va aussi durcir les restrictions à l'entrée sur son sol, des mesures qui visent à "décourager les voyageurs" afin de freiner la propagation des nouveaux variants, a admis le Premier ministre Justin Trudeau. Le Mexique lui a aussitôt demandé de revenir sur cette décision. Aux Etats-Unis, en revanche, les nouveaux cas de Covid et les hospitalisations sont en baisse depuis deux semaines, même si le nombre total de cas positifs quotidiens est encore plus important qu'à l'été. Selon les experts, les raisons de cette amélioration vont du respect des gestes barrières au fait que la période des fêtes, favorable aux rassemblements, est loin. Et, au moins dans certains Etats du pays, le virus a déjà contaminé une bonne partie de la population: l'effet de l'immunité joue aussi. Il y a encore plus de 3.000 morts par jour, en raison du délai entre hospitalisations et décès, mais les courbes vont dans la bonne direction dans un pays où l'épidémie a déjà tué plus de 430.000 personnes. "La période de voyages que le virus a exploitée est quasiment terminée", explique à l'AFP Amesh Adalja, du Centre Johns Hopkins pour la sécurité sanitaire. Dans l'Union européenne, le vaccin d'AstraZeneca a été autorisé vendredi mais la présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen a maintenu la pression sur ce laboratoire, dont les 27 fustigent les retards de livraison. "J'attends de l'entreprise qu'elle livre les 400 millions de doses comme convenu", a-t-elle souligné. Le PDG d'AstraZeneca, Pascal Soriot, s'est empressé de déclarer qu'"une première livraison d'environ 3 millions de doses devrait être envoyée dans les tout prochains jours". AstraZeneca/Oxford est le troisième vaccin à être avalisé dans l'UE après ceux de Pfizer/BioNTech et de Moderna.

"

"

"


January 30, 2021, 3:09 pm