GRANDE POSTE DE MOSTAGANEM : Citoyens humiliés par les agents au guichet /Réflexion Réflexion
 

GRANDE POSTE DE MOSTAGANEM : Citoyens humiliés par les agents au guichet

Ismain March 22, 2021, 7:31 pm Poste de Mostaganem

guichets poste

A la grande poste de Mostaganem, on assiste à des scènes affligeantes de citoyens entassés dans la salle d’attente et à d’interminables chaînes devant les guichets. Ceci n’a pas incité les préposés au guichet à plus d’humanisme. Au contraire, les citoyens sont humiliés même par l’agent chargé des renseignements et des réclamations.

La scène a eu lieu dimanche 21 mars 2021 à 11h23, quand un septuagénaire a cherché des renseignements sur un document de la Poste auprès de l’agent chargé des renseignements et des réclamations. Ce dernier ne lui a même pas prêté attention et s’est abstenu de lui répondre, devant le regard abasourdi des citoyens présents, dont un de nos journalistes présent sur les lieux.   Cette scène d’une autre époque a fait réfléchir plus d’un et susciter des interrogations sur Algérie Poste à Mostaganem et sur sa prise en charge de cette frange de la société, des scènes affligeantes de centaines de citoyens entassés par dizaines dans une salle d’attente et devant une entrée submergée par d’interminables quadruple chaines font le quotidien des Mostaganémois. Cela s’ajoute au mépris des citoyens par les préposés au guichet qui rajoutent une couche au calvaire des clients. En effet, un véritable calvaire pour ces citoyens, notamment les plus âgés, qui ont commencé à affluer vers la grande poste du centre-ville dès sept heures du matin dans l’anarchie la plus totale, notamment devant les distributeurs qui se trouvent à l’extérieur et à l’intérieur  où ils attendent leur tour, collés les uns aux autres. Certains se présentent même sans aucune protection et sans le moindre respect des mesures de distanciation sociale. Cela en l’absence des agents de sécurité censés organiser le flux des usagers venant retirer leurs salaires. Zoubida, une retraitée qui se tenait à deux mètres du guichet, dira : “Je suis outrée par le mépris dont font preuve certains agents au guichet envers les personnes âgées, ils ne respectent pas les âges. J’évite de m’énerver, c’est pourquoi je me tiens aussi loin. Un peu partout dans la wilaya de Mostaganem, des agents devraient être présents dans les bureaux de poste pour organiser les citoyens.” Dans les bureaux de Poste de la ville de Mostaganem, la situation est la même. La grande poste est prise d’assaut par des dizaines de citoyens amassés devant la grande porte, sans bavettes pour certains, et collés les uns aux autres. “Même avec le nouveau mode de paiement allégé et soumis à des conditions précises établies par la tutelle, la situation ne s’est pas améliorée. Comme vous pouvez le constater, les citoyens n’accordent aucune importance aux gestes barrières et aux mesures de distanciation. Si le citoyen ne s’applique pas davantage dans la lutte contre cette pandémie, les conséquences seront graves”, lance Ammar, un retraité rencontré devant l’entrée de  la grande poste. 

"


March 22, 2021, 7:31 pm