LAYOUNE (TISSEMSILT) : Le projet du complexe des sports mécaniques tombe à l’eau /Réflexion Réflexion
 

LAYOUNE (TISSEMSILT) : Le projet du complexe des sports mécaniques tombe à l’eau

A.Ould El Hadri May 1, 2021, 12:50 pm LAYOUNE (TISSEMSILT)

Le projet du complexe des sports

Cela fait exactement quatre ans que les habitants de la wilaya de Tissemsilt notamment ceux habitant la daïra de Khemisti avaient pensé que la machine du développement avait réellement démarré avec la programmation d’un grand complexe dédié aux sports mécaniques dans la commune de Layoune et plus exactement à Selmana.

En effet, après une longue bataille pour l’inscription de ce mégaprojet, de par sa grande importance, il s’est fait montré que c’était le moment de retrousser les manches pour prendre le bon chemin et aller de l’avant pour un réel développement de la région. Hélas, ce joli rêve ne s’est encore pas réalisé, pire encore, le flou persiste encore sur sa destinée. Certaines mauvaises langues sont allées avancer que ce visible « abandon » du projet est du après que les responsables se sont montrés peu « intéressés » par le projet et que les élus notamment sénateurs et députés n’ont rien fait pour le concrétiser sur le terrain. Les habitants se souviennent encore de la visite des responsables de la Fédération algérienne des sports mécaniques (FASM) et des responsables du ministre de la jeunesse et des sports au mois de Février 2017, où ils se sont rendus dans la région de Layoune pour officialiser ce très important projet d’un complexe sportif et touristique dédié aux sports mécaniques qu’on projetait de le concrétiser dans cette région. Le projet futuriste unique dans son genre au niveau national était à l’époque encore dans sa phase d’étude et qu’un bureau s’est chargé de l’expliquer à la délégation. Selon les renseignements dont nous disposons, ce projet est considéré comme le plus grand et le plus moderne au niveau national dont la vocation rassemble les sports mécaniques et le tourisme. Il sera réalisé en plein milieu de cette zone d’extension de l’axe Layoune-Selmana sur une superficie de plus de75 hectares doté d'un circuit de vitesse auto-moto, un circuit de moto-cross, de karting, une piste tout-terrain pour pouvoir organiser des stages de formation, un hôtel 4 étoiles (100 chambres) et des aires de jeux pour les familles et de plusieurs autres édifices. On parlait à l’époque même d’un petit aérodrome dans la localité avoisinante de Sidi Mansour qui existait par le passé. Le wali de l’époque avait donné son accord pour ce projet très prometteur en s’engageant à fournir l'acte de propriété de l'assiette dans les brefs délais pour permettre à la FASM de déclencher la procédure de réalisation de ce mégaprojet avec les autres partenaires, notamment les instances internationales (auto-moto), rappelant qu’à l’époque, la Fédération internationale de l`automobile (FIA) s'était engagée à financer 50% de l'étude de ce projet dont la réalisation globale était estimée à 400 milliards de centimes. Un tel projet est très bien indiqué pour cette région et sera très bénéfique pour l’Algérie en général et Tissemsilt en particulier, en même temps, il sera un pôle touristique qui s’ajoutera à ceux du parc national de Teniet El Had (El Meddad) et du parc régional de Ain-Antar dans les monts de l’Ouarsenis, mais à constater l’inertie et le silence des représentants de la population qui n’ont montré aucun signe qui puisse aider au moins à dépoussiérer ce dossier et que de nos jours ce projet ne sera peut-être plus. Cet acquis tellement voulu pour l’épanouissement de la wilaya, les citoyens se sont interrogés sur certaines zones d’ombre de cette affaire et précisent en substance; que se passe-t-il réellement concernant ce projet ? Où sont passés les élus de la wilaya (sénateurs et députés) ? ,  et ajoutent que vu la situation, ces élus n’ont manifesté aucune volonté pour s’impliquer d’une manière effective au développement de la wilaya notamment concernant ce projet ambitieux et son précédent le complexe de préparation des équipes nationales dans la région d’El Meddad. Un projet semblable dans l’importance où des bulgares avaient même participé à l’étude, mais pour des raisons qu’on ignore, il n’a pas abouti lui aussi. Enfin, beaucoup de gens de la wilaya de Tissemsilt n’ont pas cessé de défendre ce projet et souhaitent plus que jamais qu’il aboutisse. Une fois relancé, il constituera un acquis économique et touristique considérable pour l'Algérie et la valorisation du patrimoine industriel et touristique de la wilaya de Tissemsilt, passe essentiellement par la promotion du secteur de la jeunesse et des sports.  


May 1, 2021, 12:50 pm